Image Alt

FNDC Tag

le président Issoufou a félicité et remercié le FNDC pour son combat en faveur de la démocratie en Guinée et la démarche entreprise depuis quelques semaines dans le cadre de la diplomatie citoyenne, tout en réitérant l'engagement de sa Fondation à accompagner le peuple de Guinée dans cette phase décisive de stabilisation.

Le Président Mohamed Bazoum s'est montré ouvert et engagé à travers le dispositif d'accompagnement de la CEDEAO sur la recherche des voies et moyens d'une transition réussie pouvant aboutir au retour à l'ordre constitutionnel en Guinée. Il s'est aussi incliné devant la mémoire de tous les martyrs de la démocratie Guinéenne en priant le seigneur de les accueillir dans son paradis céleste.

Jean Claude Kassi Brou, Président de la Commission de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), a exprimé et réitéré l'engagement de son institution à accompagner la République de Guinée a faciliter le retour a l'ordre constitutionnel.

Ce panel virtuel verra la participation d’éminents membres de la société civileguinéenne et africaine comme Abdourahmane Sano, Coordonnateur National du FNDC, Mamadi Kaba, Président de la Ligue pour les droits et la démocratie en Afrique (LIDDA en Guinée) et Antoine Pépé Lamah, avocat. Fatou Jagne Senghore, Directrice régionale de l’Article 19 Afrique de l’Ouest, sera également parmi les panélistes.

Ce jour 3 avril 2021 marque l'an 2 de la création du FNDC. A cette occasion, nous vous partageons la liste des martyrs de la lutte contre le #3emeMandat abattus par les FDS au service d'Alpha Condé et son régime. Parmi les 99 personnes tuées le FNDC a pu identifier formellement, à ce jour, 84 victimes

Au sortir de ce processus, la facture du troisième mandat s'est avérée très salée et porte un sérieux coup à l'économie comme on pouvait s'y attendre. L'autre mauvaise nouvelle pour M. Alpha Condé, c'est la chute de la valeur du prix de vente de la bauxite sur le marché mondial en raison de la pandémie du Covid-19 qui a des incidences sérieuses sur les activités économiques à travers le monde.

L'État s'est particulièrement appuyé sur un certain nombre de magistrats pour mener à bien son entreprise de musellement des acteurs de la société civile et des acteurs politiques opposés au projet de présidence à vie. Parmi ces magistrats, dont certains ont toujours agi comme des militants en violation de leur serment, il y en a qui se sont particulièrement illustrés et qui méritent d'être connus de tous les Guinéens et la communauté internationale.