Image Alt

Communiqués

Discours du coordinateur national par intérim Chers Leaders du FNDC Chers Membres et Sympathisants du FNDC Chers concitoyens Aujourd’hui est un grand jour qui sera inscrit en lettre d’or dans les annales de l’histoire de la Guinée. Vous ne pouvez imaginer toute la fierté que je ressens en m’adressant à vous tous ici présents. Aussi loin que je porte mon regard, je vois la Guinée dans toute sa diversité sociale. Cela me donne des raisons de croire que le peuple de Guinée est un peuple

Les raisons de la collecte des fonds du #FNDC “En aucun cas, nul ne peut exercer plus de deux mandats présidentiels, consécutifs ou non”. Article 27. L’alternance démocratique consacrée par la constitution de 2010 est fortement menacée. Le Président Alpha Condé, âgé de 81 ans, démocratiquement élu en 2010, puis en 2015, veut changer la constitution pour se maintenir au pouvoir au delà de la fin de son second et dernier mandat en décembre 2020. En réponse à cette grave situation qui hypothèque la paix, la cohésion sociale et la stabilité des institutions, le FNDC

Déclaration N°15/FNDC/2019 Suite à une filature des services de renseignement à la solde du régime de M. Alpha CONDE, des unités de police ont procédé à l’enlèvement, ce mardi 16 juillet, de M. Oumar SYLLA, l’un des principaux responsables du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) et fervent défenseur de la Constitution. Cet enlèvement est survenu dans un quartier de la banlieue de Conakry alors que M. Sylla récupérait des T-shirts du FNDC destinés à la sensibilisation contre la promotion du troisième

Le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, se prépare à l’après présidence à moins de 17 mois de la fin de son second mandat présidentiel. Après son mandat, voilà où va atterrir Alassane Ouattara Alassane Ouattara prépare activement ses vieux jours. Le chef de l’Etat ivoirien qui est actuellement à la fin de son second mandat, penche de plus en plus pour un autre cadre de son parti politique afin d’assurer la continuité de l’Etat après son départ en 2020. Au moment où la question de

Le Front National pour la Défense de la Constitution a réagi mercredi à la condamnation des 7 opposants  à un 3ème mandat pour Alpha Condé, par le tribunal de première instance de Kindia. Tout en regrettant cette décision de justice,  le Front qui regrette le manque de courage des magistrats, s’inquiète également du sort de Mamady Kaback BANGOURA, dont on n’a pas de nouvelles depuis son arrestation. Lisez….. ‘’Le samedi 04 mai 2019, des militants de la démocratie ont été injustement arrêtés, violentés et brutalisés lors de la