Image Alt

Actualité

Le syndrome du 3è mandat est devenu prégnant en Afrique de l’Ouest. Après la sonde envoyée par Alassane Ouattara qui n’a pas reçu un accueil favorable, un autre coup de force se signale du côté de Conakry. Alpha Condé dont le dernier mandat arrive à échéance fin 2019 semble plus que tenté par les prolongations, mijotant une révision constitutionnelle pour «moderniser des institutions». Mais pour l’opposition, c’est le verrou de la limitation des mandats que vise ce projet et qu’elle promet d’empêcher. Alpha Condé a-t-il

Le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) a été lancé ce mercredi à Conakry. Ce mouvement socio-politique qui regroupe l’ensemble des forces vives de la nation, compte défier Alpha Condé, dont l’intention de modifier la Constitution pour s’octroyer un troisième mandat devient de plus en plus persistante. Plusieurs leaders politiques dont Cellou Dalein Diallo, Sidya Touré, Ousmane Kaba, Faya Millimono,… et  des acteurs de la Société civile regroupés au sein des forces sociales étaient présents à la cérémonie du lancement de ce mouvement