Image Alt

FNDC

Le FNDC et PPLAAF se joignent pour encourager le lancement d’alerte en République de Guinée

COMMUNIQUÉ


Le FNDC et PPLAAF se joignent pour encourager le lancement d’alerte en République de Guinée


La Plateforme de Protection des Lanceurs d’Alerte en Afrique (PPLAAF) et le FrontNational pour la Défense de la Constitution (FNDC) en Guinée organisent une conférence virtuelle sur le lancement d’Alerte le samedi 24 avril à partir de 10heures GMT sur Zoom via le lien http://bit.ly/pplaafguinee


« Comment lancer l’alerte dans un contexte de répression et de confiscation des libertés ? ». Les acteurs de la société civile, des mouvements citoyens et des membres de PPLAAF vont échanger autour de cette thématique pour permettre à chaque citoyen d’avoir les outils nécessaires afin de contribuer à la transparence et à la préservation de l’intérêt général des guinéens. 


Aujourd’hui, partout dans le monde, des lanceurs d’alerte s’organisent et conscientisent les opinions publiques sur les mécanismes de la corruption et de laprévarication des ressources publiques. L’Afrique de l’Ouest ne doit pas être enreste. 


Ce panel virtuel verra la participation d’éminents membres de la société civileguinéenne et africaine comme Abdourahmane Sano, Coordonnateur National du FNDC, Mamadi Kaba, Président de la Ligue pour les droits et la démocratie en Afrique (LIDDA en Guinée) et Antoine Pépé Lamah, avocat. Fatou Jagne Senghore, Directrice régionale de l’Article 19 Afrique de l’Ouest, sera également parmi les panélistes. 


Du côté de PPLAAF, il y aura Henri Thulliez, Directeur de PPLAAF, William Bourdon, avocat, et Jean Jacques Lumumba, lanceur d’alerte congolais. 


Les échanges seront modérés par Fadel Barro, Coordonnateur de PPLAAF enAfrique de l’ouest.  Les liens permettant au public de suivre et de participer à cette rencontre seront également communiqués via les canaux officiels de communication des organisateurs.


Dakar, le 19 avril 2021

Ajouter un commentaire