Image Alt

mai 2021

Cette démarche prouve à suffisance que ce dossier est téléguidé à partir des bureaux du dictateur Alpha Condé. L'indépendance de la justice que l'on chante par-ci par-là n'est qu'une simple incantation car l'inféodation de l'appareil judiciaire pour servir la dictature d'Alpha Condé n'est plus à démontrer

Le FNDC salue ce rapport accablant pour le régime dictatorial de Conakry, qui vient encore une fois de prouver le mépris du tyran Alpha Condé et de son clan qui font preuve d'arrogance même devant les institutions de l'Union Africaine.

Ce panel virtuel verra la participation d’éminents membres de la société civileguinéenne et africaine comme Abdourahmane Sano, Coordonnateur National du FNDC, Mamadi Kaba, Président de la Ligue pour les droits et la démocratie en Afrique (LIDDA en Guinée) et Antoine Pépé Lamah, avocat. Fatou Jagne Senghore, Directrice régionale de l’Article 19 Afrique de l’Ouest, sera également parmi les panélistes.

Le FNDC, au nom du peuple martyr de Guinée, interpelle également l’Union Européenne pour la prise de sanctions sévères contre les commanditaires et responsables des violations graves des droits humains avant, pendant et après le coup d’état constitutionnel en Guinée.

Malgré l'amertume et la solitude, malgré la pitié pour nos enfants qui passent des mois sans voir leur cher papa, sans le sentir, je ne puis que l'encourager dans son combat. Je rappelle que c'est le deuxième ramadan que mon époux passe en prison par la volonté d'Alpha Condé. Le prix de ce combat est si élevé pour moi et pour ses enfants, mais nous ne pouvons que l'encourager car il défend la vérité, la justice et le progrès de la Guinée. Si tout