Image Alt

impunité Tag

De nombreux rapports font état de meurtres commis par les forces de sécurité dans la capitale, Conakry, et dans d'autres grandes villes, en rapport avec l'élection législative et le référendum constitutionnel de mars et l'élection présidentielle d'octobre. Le ministre de la Sécurité a fait état de six personnes tuées, dont quatre ont été abattues par les forces de sécurité. Les dirigeants de la société civile du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC), une large coalition d'opposition qui proteste contre le référendum