Image Alt

FNDC Tag

MESSAGE N​o ​013 Le FNDC est indigné par les propos irresponsables de M. Alya Diaby, Président de l'Institution Indépendante des Droits humains. La déclaration de M. Alya Diaby, relayée par des médias, demandant au FNDC de reconnaître un coup d'Etat constitutionnel pour obtenir la libération de ses militants est indigne de l'institution qu'il représente. De tels propos prouvent à suffisance que l'INIDH a perdu son essence et que certaines élites ont vendu, à vil prix, leurs âmes au diable. Par

DÉCLARATION N°107 Le Procureur Général près la Cour d'appel de Kankan a été convoqué à Conakry pour lire une déclaration mensongère à charge contre le FNDC pour tenter de protéger les vrais auteurs et commanditaires des tueries de N’zérékoré. La déclaration fabriquée par les Ministères en charge de la Sécurité et de la Justice qui a été lue le 26 mai 2020 par le Procureur Yaya Kairaba Kaba est une simple opération de communication visant à dénaturer les faits, manipuler l'opinion publique et cacher le

Me William Bourdon, avocat du FNDC ENTRETIEN. Avocats du collectif de l'opposition qui a signalé à la CPI des atteintes aux droits de l'homme, William Bourdon et Vincent Brengarth ont répondu au Point Afrique. Les autorités guinéennes viennent de reconnaître pour la première fois, par le parquet général de Kankan, que Nzérékoré, l'une des plus grandes villes du pays voisines du Liberia, a été le théâtre, le 22 mars et les jours suivants, de heurts meurtriers entre communautés religieuses et ethniques et d'attaques et de représailles contre des

Le FNDC tiendra Fabou Camara et M. Alpha Condé pour responsables de la vie et de la santé de Saikou Yaya Diallo qui souffre d'ailleurs de diabète. Nous exigeons sa libération immédiate ainsi que celle de tous les responsables et militants du FNDC qui sont injustement emprisonnés à travers le pays.

Cette régression de la Guinée vers un pouvoir de type autoritaire est source d’instabilité politique et de difficultés économiques dans ce pays de 12 millions d’habitants dont les ressources minérales n’ont pas prémuni contre la pauvreté. Les implications pourraient être graves dans les pays voisins qui seront directement affectés par cette instabilité.

Dans un contexte où le monde est préoccupé par l'expansion du coronavirus, Alpha Condé décide de plonger son pays dans une situation explosive pour assouvir son intérêt purement égoïste : sa présidence à vie. Déjà, plus de quarante guinéen.ne.s avaient perdu la vie avant le début du holdp électoral de ce dimanche 22 mars. Mais c'était sans connaître l'hécatombe dans lequel Alpha Condé et son clan veulent amener le peuple martyr de Guinée.

L'injustice, le manque ou la piètre qualité des services publics, la faim, le manque d'infrastructures, la pauvreté endémique, la haine de l'autre et peut être même la guerre civile que tout cela pourrait engendrer seront entre autres les effets à court et moyen termes que le peuple de Guinée vivra suite à cette imposture. D'où la nécessité pour chaque citoyen de sortir de son semblant de confort personnel pour se battre afin de préserver les rares acquis démocratiques et surtout pour dégager le ciel au

Ne perdons plus notre temps à chercher une quelconque logique ou cohérence dans les discours et actes de l’octogénaire Alpha Condé et son clan de profiteurs. Pour eux, le peuple se résume au petit groupe de courtisans, laquais, criminels et fanfarons qui s’agitent uniquement pour garder leurs différents privilèges mal acquis.

Farouchement engagé à défendre les principes démocratiques dont la limitation du nombre de mandat consacré par la constitution en vigueur, le peuple de Guinée s’est opposé aux velléités de présidence à vie du Président Alpha CONDE avec une détermination sans faille.