Image Alt

FNDC Tag

Ce panel virtuel verra la participation d’éminents membres de la société civileguinéenne et africaine comme Abdourahmane Sano, Coordonnateur National du FNDC, Mamadi Kaba, Président de la Ligue pour les droits et la démocratie en Afrique (LIDDA en Guinée) et Antoine Pépé Lamah, avocat. Fatou Jagne Senghore, Directrice régionale de l’Article 19 Afrique de l’Ouest, sera également parmi les panélistes.

Ce jour 3 avril 2021 marque l'an 2 de la création du FNDC. A cette occasion, nous vous partageons la liste des martyrs de la lutte contre le #3emeMandat abattus par les FDS au service d'Alpha Condé et son régime. Parmi les 99 personnes tuées le FNDC a pu identifier formellement, à ce jour, 84 victimes

Au sortir de ce processus, la facture du troisième mandat s'est avérée très salée et porte un sérieux coup à l'économie comme on pouvait s'y attendre. L'autre mauvaise nouvelle pour M. Alpha Condé, c'est la chute de la valeur du prix de vente de la bauxite sur le marché mondial en raison de la pandémie du Covid-19 qui a des incidences sérieuses sur les activités économiques à travers le monde.

L'État s'est particulièrement appuyé sur un certain nombre de magistrats pour mener à bien son entreprise de musellement des acteurs de la société civile et des acteurs politiques opposés au projet de présidence à vie. Parmi ces magistrats, dont certains ont toujours agi comme des militants en violation de leur serment, il y en a qui se sont particulièrement illustrés et qui méritent d'être connus de tous les Guinéens et la communauté internationale.

En dépit de cette répression aveugle et des coups bas ou manœuvres d'autres acteurs de la société civile, il a réussi à mobiliser des millions de Guinéens sans distinction. Au minimum, il est parvenu à conscientiser les citoyens. Voilà une réussite que même ses pires adversaires ou détracteurs ne peuvent nier.

Par ailleurs, une CENI et une Cour Constitutionnelle inféodées au régime dictatorial d’Alpha Condé, une administration territoriale partisane et des Forces de Sécurité et de Défense toujours prêtes à réprimer sauvagement toute contestation ne laissent planer aucun doute quant à l'inéluctable blanchiment d’un coup d’État civil au soir du 18 octobre. Pour ces raisons, le FNDC déclare illégitime et illégale la candidature d’Alpha Condé au scrutin du 18 octobre 2020 et ne reconnaîtra donc pas une prétendue victoire d’Alpha Condé. Cette consécration du processus

Pour Abdourahmane Sano, la Guinée est actuellement « dans un processus de coup d’État » fomenté par celui qu’il appelle « monsieur » Alpha Condé. Dans cette période de tensions politiques, il assure que « le dialogue est nécessaire », mais pas au détriment des principes démocratiques.

Réunis en plénière ce mercredi 29 juillet 2020, les leaders du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC), ont appelé à une manifestation le 6 août prochain. Cette action vise à contraindre Alpha Condé à renoncer au projet de 3ème mandat, mais aussi à la libération de tous les partisans du FNDC incarcérés dans différentes prisons du pays.