Image Alt

CPI Tag

En effet jeudi dernier, lors du procès de l'activiste Oumar Sylla Foniké Mengué, le procureur aurait déclaré que le FDNC organise des manifestations dans le but de faire tuer des innocents. "L'Etat n'a jamais tué, ceux qui tuent sont ceux qui veulent prendre le pouvoir par la force", aurait-il indiqué dans le débats. Des propos qui ne laissent pas de marbre les avocats du FNDC pour la Cour Pénale Internationale.