Image Alt

Dans les médias

Selon le constat, du Km36 au carrefour Sangoyah, en passant par Kountia, Lansanayah, Dabompa, Tombolia, ENTAG et Kissosso, on note une certaine paralysie des activités. La circulation est fluide, les marchés aux condiments ainsi que les stations services sont fonctionnels. Les étalagistes sont également présents. Mais, plusieurs magasins et boutiques sont fermés le long de l’Autoroute. C’est notamment dans les marchés du Km 36, de Lansanaya barrage, de Dabompa, de Tombolia et d’ENTAG. Sur place, plusieurs propriétaires de boutiques et magasins sont assis devant leurs

C’est aux alentours de 13 heures qu’un reporter de Guineematin.com a été contacté au téléphone pour annoncer cette mauvaise nouvelle. Mamadou Sow « Aladji », un élève de 21 ans, originaire de Sannara, sous-préfecture de Tountouroun (Labé) a été tué par balle à Cosa, dans la banlieue de Conakry ce lundi, 13 janvier 2020. C’est la toute première journée des manifestations illimitées contre le projet d’une nouvelle constitution qui permettrait au président Alpha Condé de briguer un troisième mandat. Mais, elle est déjà ensanglantée ! Élève en

La tension est vive dans la ville minière de Boffa où selon nos informations des manifestations sont signalées depuis 6heures du matin. "Depuis 6heures, la circulation est bloquée. Des barricades sont érigés sur la route nationale ", nous a confié un témoin. Selon nos informations, la route est barricadée vers Tougnifily. Aucun véhicule ne peut passer pour continuer sur Boké. Les forces de l'ordre en nombre insuffisant n'ont rien pu faire pour maintenir l'ordre, apprend-on. Lire la suite sur Africaguinée.com

Suite à la sortie du maire de N’Zérékoré, demandant au Front National pour la Défense de la Constitution de renoncer à sa marche prévue le lundi, 13 janvier 2020, dans la ville, les dirigeants du FNDC-N’Zérékoré se sont réunis au domicile du coordinateur régional de l’UFR en Guinée forestière.

Nous tenons à vous signifier que vous êtes des citoyens à part entière de cette nation et que l’uniforme qui vous distingue de nous autres citoyens, vous oblige à protéger, défendre, sauvegarder nos vies et nos biens. C’est à ce titre que nous nous adressons à vous. Vous qui êtes nos pères, époux, frères et fils.

Ils étaient plusieurs responsables des partis politiques à prendre part ce lundi 6 janvier 2020, à la manifestation du front national pour la défense de la constitution, qui s’oppose à toute idée d’une nouvelle constitution. Cette énième marche vise, selon les responsables du Fndc, à donner un dernier avertissement aux promoteurs de la nouvelle constitution. Interrogés au cours de la manifestation, ils se disent déterminés à aller jusqu’au bout dans cette lutte qui est engagée.