Image Alt

Communiqués

Face à l’obstination de M. Alpha Condé et de son clan à vouloir coûte que coûte confisquer le pouvoir au mépris de nos lois et de la volonté populaire, le FNDC appelle les guinéens à la résistance à travers des manifestations ininterrompues à partir du lundi 13 Janvier 2020.

Le FNDC se réjouit de constater la confiance, la maturité et la détermination du peuple dans sa lutte pour la préservation de ses acquis démocratiques contre un régime dont l’arrogance et l’indifférence conduiront nécessairement à sa perte.

Des manifestations continues sont annoncées à partir du 13 janvier. Et, le Groupe organisé des Hommes d’Affaires (GOHA), membre du FNDC, à travers une déclaration de son président, invite les uns et les autres à faire des provisions pour ne pas être affectés par la fermeture les boutiques et magasins pendant la période de manifestation.

Communiqué Numéro 009 Le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) constate avec regret que certains médias nationaux et internationaux s’acharnent à présenter la lutte pour la défense de la Constitution guinéenne comme étant un combat déclenché et entretenu par les partis politiques de l’opposition. Cette attitude maladroite de ces médias est par endroit influencée par la vaste campagne de désinformation et de manipulation de l’opinion publique savamment orchestrée par le pouvoir en place. Par contre, nous savons que certains médias sont des

Le FNDC félicite ses membres et sympathisants de Guéckédou qui ont publiquement exprimé leur opposition au projet funeste de troisième mandat pendant les festivités de fin d’année organisées dans leur ville. Le FNDC appelle la population de Gueckédou à ne pas céder à ces tentatives d’intimidation car nul ne doit être inquiété pour avoir exprimé son opposition aux velléités de confiscation du pouvoir par le clan mafieux qui gouverne notre pays.

COMMUNIQUE N°040 Le FNDC continue d’enregistrer des cas de décès parmi ses sympathisants tombés sous les balles d’un pouvoir irresponsable et criminel. Le jeune élève Mamadou Saidou Diallo âgé de 24 ans a été atteint par une balle à bout portant le 07 décembre dernier lorsqu’il regagnait son domicile après l’inhumation des huit dernières victimes des répressions barbares commises sur les sympathisants du FNDC. Il a succombé à ses blessures le lendemain malgré les soins intensifs qu’il a reçus à l’hôpital. La

Communiqué N° 039 Les dizaines de morts par balles et les centaines de blessés enregistrés à travers le Pays lors des manifestations du FNDC prouvent à suffisance la détermination de M. Alpha CONDE à changer la Constitution à l’effet de briguer un 3ème mandat. C’est dans cet esprit que le gouvernement instrumentalise des maires pour empêcher régulièrement le libre exercice des droits et libertés à travers des manœuvres destinées à saboter les actions pacifiques de contestation du projet de 3ème Mandat par le Peuple de Guinée au profit de