Image Alt

Actualité

En ce douzième jour de cette épreuve éprouvante qu’est la grève de la faim, TLP-Guinée s'inquiète de l'état de santé physique et mentale de M. Oumar Sylla. TLP-Guinée exige sa libération sans condition et considère cette détention prolongée de notre coordinateur adjoint comme une punition pour son opposition au troisième mandat de M. Alpha Condé

«Nous savons tous qu’il n’a pas été arrêté parce qu’il a un conflit avec la loi. Mais il a été arbitrairement arrêté, du fait d’être opposé au 3ème mandat du professeur Alpha Condé. Les élections sont finies depuis le 18 octobre, mais jusqu’à présent, on garde injustement mon mari en prison sans procès

Cette mission sadique est principalement confiée à son ministre de la sécurité et de la protection civile Albert Damantang Camara et l'inspecteur général de la police Ansoumane Bafoé Camara. C'est pour justifier la mise en œuvre de ce plan d’élimination d’opposants qu'ils ont sacrifié un policier pour tromper l'opinion publique.

Les organisations signataires de ce communiqué appellent les autorités guinéennes à remettre en liberté, immédiatement et sans conditions, Oumar Sylla, à mettre un terme à la persécution que subissent ceux qui expriment de manière pacifique leur opposition aux autorités au pouvoir et à garantir les droits fondamentaux reconnus par la Constitution guinéenne.