Image Alt

Actualité

DÉCLARATION N°116  Le FNDC a été informé par ses avocats des démarches effectuées auprès du Procureur Général pour la mise à disposition des corps de personnes tuées par les forces de défense et de sécurité lors des manifestations contre le troisième mandat en faveur de M. Alpha Condé.  Le FNDC a le regret de constater le refus catégorique et injustifié du Gouvernement à restituer ces corps pour permettre au FNDC et aux familles des victimes de les enterrer dignement.  Pour rappel, il s’agit au total de huit

C’est un courrier réponse attribué au président de l’Union Inter-parlementaire, saisi par le Front national pour la défense de la constitution (FNDC), qui le révèle. Gabriela Cuevas Barron dit dedans ne pas être au courant d’une invitation envoyée par son institution à Amadou Damaro Camara, en tant que président de l’Assemblée nationale de Guinée. Pourtant, l’intéressé et ses soutiens, dans une logique de justification de la légitimité de l’Assemblée actuelle, avaient annoncé avec grands bruits dans la cité, que cette union parlementaire reconnue mondialement l’avait

Dans sa logique de confiscation du pouvoir, le clan mafieux de M. Alpha Condé décide, de connivence avec le bureau politique du RPG installé au siège du parlement, de tripatouiller la loi électorale en violation flagrante du protocole additionnel de la CEDEAO sur la Gouvernance et la démocratie révisé en 2012.

MESSAGE N​o ​013 Le FNDC est indigné par les propos irresponsables de M. Alya Diaby, Président de l'Institution Indépendante des Droits humains. La déclaration de M. Alya Diaby, relayée par des médias, demandant au FNDC de reconnaître un coup d'Etat constitutionnel pour obtenir la libération de ses militants est indigne de l'institution qu'il représente. De tels propos prouvent à suffisance que l'INIDH a perdu son essence et que certaines élites ont vendu, à vil prix, leurs âmes au diable. Par

DÉCLARATION N°107 Le Procureur Général près la Cour d'appel de Kankan a été convoqué à Conakry pour lire une déclaration mensongère à charge contre le FNDC pour tenter de protéger les vrais auteurs et commanditaires des tueries de N’zérékoré. La déclaration fabriquée par les Ministères en charge de la Sécurité et de la Justice qui a été lue le 26 mai 2020 par le Procureur Yaya Kairaba Kaba est une simple opération de communication visant à dénaturer les faits, manipuler l'opinion publique et cacher le

COMMUNIQUE N°106 Le régime répressif de M. Alpha Condé se radicalise davantage dans sa rébellion contre les citoyens, la loi fondamentale de la République ainsi que la justice guinéenne quand celle-ci dit le droit en faveur des militants du FNDC.  Malgré l'ordonnance du juge d'instruction pour la libération de Robert Kaliva Guilavogui alias Junior Kpakpataki et celle de la Cour d'appel accordant la liberté provisoire assortie de contrôle judiciaire pour Saikou Yaya Diallo, les deux sont toujours maintenus en prison.  Cette rébellion est une preuve manifeste de

Cette régression de la Guinée vers un pouvoir de type autoritaire est source d’instabilité politique et de difficultés économiques dans ce pays de 12 millions d’habitants dont les ressources minérales n’ont pas prémuni contre la pauvreté. Les implications pourraient être graves dans les pays voisins qui seront directement affectés par cette instabilité.