Image Alt

Actualité

Le régime dictatorial d’Alpha Condé est plus que jamais déterminé à mettre en exécution son plan visant à créer le chaos dans notre pays. Cette agression barbare perpétrée par des agents de la police BRB, BRI et des renseignements généraux aux ordres du commissaire Fabou Camara n’avait d’autre objectif que d’attenter à la vie de M. Sidya Touré

Après les avocats du Front national pour la défense de la constitution (FNDC), ce sont ceux de l’ONG Tournons La Page (TLP) qui, à leur tour, saisissent le bureau du procureur de la Cour pénale internationale, d’un signalement de « faits susceptibles de revêtir la qualification de crimes contre l’humanité« . S’appuyant sur des informations, témoignages et déclarations sur les violations des droits de l’homme ayant lieu en Guinée depuis avril 2019 (date de la création du FNDC, ndlr), l’ONG et son antenne locale dit vouloir

Particulièrement active durant les manifestations du Front national pour la défense de la constitution (FNDC) qui avaient précédé le double scrutin du 22 mars 2020, l’antenne régionale du mouvement anti-troisième mandat n’entent pas rompre avec cette tradition. Ainsi, appelle-t-elle à une grosse mobilisation, le 29 septembre prochain pour répondre notamment à l’appel de la coordination nationale du FNDC, en vue de s’opposer au « projet de troisième mandat et à la politique de division de M. Alpha Condé« . Mais en ce qui la concerne,

DÉCLARATION N°133 Au cours de ces dernières décennies, le peuple de Guinée a payé un lourd tribut pour instaurer une véritable démocratie dans notre pays, en vue garantir l’État de droit et l’alternance démocratique. Pendant que le peuple aspire voir se consolider les nombreux acquis de cette démocratie, Monsieur Alpha CONDE, qui est le tout premier bénéficiaire de notre longue et douloureuse lutte, a aujourd’hui  décidé d’emprisonner, de blesser, de tuer les Guinéens, de créer le chaos dans le pays et annihiler les sacrifices de tout un peuple

COMMUNIQUE N°132 Ce samedi 12 septembre 2020, le régime dictatorial d'Alpha Condé a kidnappé notre camarade Souleymane Condé. Ancien coordinateur du FNDC aux États-Unis d'Amérique, Souleymane Condé est sans doute victime de règlement de compte pour son engagement inconditionnel contre le projet de troisième mandat au sein de la diaspora Guinéenne. Le FNDC condamne vigoureusement cette intimidation systématique et exige sa libération immédiate. Ensemble unis et solidaires, nous vaincrons! Conakry, le 12 septembre 2020.

DÉCLARATION N°131 Dans la lutte pour la défense des fragiles acquis démocratiques réalisés au prix d’innombrables sacrifices, les aspirations légitimes de notre Peuple se caractérisent par la quête d’un bien-être équitablement partagé, de la justice et de la paix sociales ainsi que de la cohésion nationale, à travers une gouvernance fondée sur la vertu et le strict respect de nos lois et de l’intérêt général. Malheureusement, ces acquis et les nobles aspirations du Peuple, continuent d’être détournés par une classe dirigeante corrompue et égoïste

COMMUNIQUE N°130 Les communiqués d'intimidation du Ministère en charge de la Sécurité des promoteurs du troisième mandat contre le peuple de Guinée n'empêcheront plus personne de manifester et de faire des réunions au même titre que les soutiens à l'instauration d'une tyrannie en Guinée.  Damantang Camara est en train de transformer la police, qui devrait être une institution républicaine, en une véritable troupe repressive contre les opposants à la présidence à vie d'Alpha Condé. Il revient désormais au peuple de ne pas céder à la

                 COMMUNIQUE N°129 Le FNDC est profondément indigné par l'attaque barbare perpétrée par les services de sécurité au domicile du Kountigui Elhadj Sekhouna Soumah où se réunissaient ce lundi 1er septembre 2020 dans la préfecture de Dubreka, les Sages des 4 régions du pays pour réaffirmer leur opposition au projet de troisième mandat d'Alpha Condé. Cette violation du domicile de la plus haute notabilité de la Basse Côte par les forces de défense et de sécurité sur ordre d'Alpha

DÉCLARATION N°128 Le FNDC a appris ce lundi 31 août 2020, sans aucune surprise, l'annonce de la candidature calamiteuse d'Alpha Condé à un troisième mandat illégal et illégitime. Cette décision outrageuse et conflictogène vient de confirmer la noblesse et la justesse du combat avant-gardiste que mène le FNDC depuis le 3 avril 2019. L’annonce poltronne faite par voie de presse au lieu d’une déclaration solennelle ou personnelle du principal concerné, confirme la peur, le manque total de courage et l’irresponsabilité d’Alpha Condé qui semble prendre la mesure

COMMUNIQUE N°127 Le FNDC est meurtri par un mémorandum conflictogène et haineux daté du 27 juillet 2020 adressé à M. Alpha Condé au nom de la jeunesse de la "communauté" Konia de la Guinée Forestière. Il est intolérable qu'avec l'appui de l'administration publique locale de N'zérékoré un groupuscule de militants du RPG s'arroge impunément le droit de parler au nom de toute une "communauté" pour exiger de l'Etat un règlement de compte, la persécution et la punition injustifiée de citoyens guinéens dans leur propre pays. Ce document