Image Alt

A la Une

Sur les indices qu’il invoque pour justifier sa démarche de saisine de la Cour, le FNDC invoque les propos d’Alpha Condé du 24 mars 2019, au siège du RPG-arc-en-ciel, dans lesquels il invitait ses partisans à se préparer à l’affrontement si nécessaire. Il rappelle également ceux plus récents du ministre de la Sécurité, Alpha Ibrahima Keïra qui, au même siège du RPG, le 21 septembre dernier, disait en substance:

ans une déclaration rendue publique jeudi, le collectif des femmes de partis politiques et de la société civile a appelé à une série de manifestations à partir du lundi 14 octobre pour s’opposer au changement de constitution. Hadja Sarangbé Condé, la porte-parole dudit collectif, a déclaré que dans la vie d’une nation, ‘’il arrive des moments où se taire serait un crime’’, avant de préciser que la ‘’situation actuelle de notre pays nous interpelle’’. Le collectif des femmes de partis politiques et de la société civile

Monsieur le président, L’histoire de la politique Guinéenne est têtue pour ne pas dire bête, c’est l’éternel recommencement sans fin, des mêmes faits et des mêmes actes. L’homme politique Guinéen est celui qui se réinvente dans l’exercice du pouvoir. Qui aurait bien pu imaginer qu’une fois Alpha CONDE « Président », les Guinéens se battront encore pour l’alternance ? Telle est l’équation à laquelle nous sommes soumis à date. Notre triste destin Guinéen nous oblige à faire face à la réalité, d’oublier l’histoire parce que

M Monsieur le président, votre bilan est ironiquement noir. Vous devez en tirer les leçons qui s’imposent et partir la tête pas totalement basse. Pour la petite histoire, lorsque votre très cher ami François Hollande promit de redresser la courbe du chômage  en France, il était conscient et confiant dans ce qu’il disait. Mais à la fin, quand il comprit que ce n’était pas le cas (conjugué avec quelques petits éléments internes au PS), il décida de ne pas se représenter. De nos jours, il me fait toujours

Très tôt « Sacralisée » « Fétichisée », la Constitution en Afrique est « devenue un texte ordinaire voire banal. L’entêtement d’Alpha Condé de vouloir instrumentaliser la Constitution pour briguer un troisième mandat expose la Guinée aux démons des crises politiques majeures dans une sous-région confrontée à la montée du terrorisme dans un contexte de pauvreté grandissante.  « Le Président de la République a pris acte de la volonté librement exprimée par la totalité de membres du Gouvernement de s’inscrire résolument dans la dynamique du Référendum pour une nouvelle Constitution reflétant l’aspiration légitime

Ces derniers mois du dernier mandat d’Alpha Condé ont été les plus désespérants de sa mandature. L’ancien opposant historique qui se targuait d’avoir des amis à l’international, des amis chefs d’États et hommes d’affaires comme il l’a toujours vendu auprès de ses militants se trouvent aujourd’hui complètement isolé après 9 ans d’exercice de pouvoir. Que s’est-il passé ? Sa posture d’ancien président de la FEANF, d’ancien opposant aux régimes dictatoriaux de Sékou Touré et de Lansana Conté et son appartenance à l’international socialiste lui avaient

Les réseaux asiatiques Le boom de la bauxite est en grande partie dû à la montée fulgurante des intérêts asiatiques dans le secteur minier. La rapidité avec laquelle certaines sociétés asiatiques progressent pour passer du permis de recherche au permis d’exploitation indique que des étapes sont souvent brûlées. Pour un bon nombre de sociétés liées à des intérêts asiatiques, le cycle de projet a pris environ 7 mois. En guise de comparaison, la CBG (compagnie des bauxites de Guinée) qui est une référence nationale et qui englobe les plus grands noms de l’industrie de

Le chef de l’Etat, dont le deuxième quinquennat s’achève en 2020, a souvent contesté la pertinence de la limitation du nombre de mandats sur le continent. Le président guinéen Alpha Condé (en boubou blanc), à Abidjan, le 26 avril 2019. Thierry Gouegnon / REUTERS Au moins 28 personnes ont été blessées jeudi 13 juin à N’Zérékoré, dans le sud de la Guinée, lors d’une manifestation contre l’intention prêtée au président Alpha Condé de modifier la Constitution pour briguer un troisième mandat, a-t-on appris de source médicale. « Il y a au