Image Alt

A la Une

Dans sa logique de confiscation du pouvoir, le clan mafieux de M. Alpha Condé décide, de connivence avec le bureau politique du RPG installé au siège du parlement, de tripatouiller la loi électorale en violation flagrante du protocole additionnel de la CEDEAO sur la Gouvernance et la démocratie révisé en 2012.

MESSAGE N​o ​013 Le FNDC est indigné par les propos irresponsables de M. Alya Diaby, Président de l'Institution Indépendante des Droits humains. La déclaration de M. Alya Diaby, relayée par des médias, demandant au FNDC de reconnaître un coup d'Etat constitutionnel pour obtenir la libération de ses militants est indigne de l'institution qu'il représente. De tels propos prouvent à suffisance que l'INIDH a perdu son essence et que certaines élites ont vendu, à vil prix, leurs âmes au diable. Par

DÉCLARATION N°107 Le Procureur Général près la Cour d'appel de Kankan a été convoqué à Conakry pour lire une déclaration mensongère à charge contre le FNDC pour tenter de protéger les vrais auteurs et commanditaires des tueries de N’zérékoré. La déclaration fabriquée par les Ministères en charge de la Sécurité et de la Justice qui a été lue le 26 mai 2020 par le Procureur Yaya Kairaba Kaba est une simple opération de communication visant à dénaturer les faits, manipuler l'opinion publique et cacher le

Me William Bourdon, avocat du FNDC ENTRETIEN. Avocats du collectif de l'opposition qui a signalé à la CPI des atteintes aux droits de l'homme, William Bourdon et Vincent Brengarth ont répondu au Point Afrique. Les autorités guinéennes viennent de reconnaître pour la première fois, par le parquet général de Kankan, que Nzérékoré, l'une des plus grandes villes du pays voisines du Liberia, a été le théâtre, le 22 mars et les jours suivants, de heurts meurtriers entre communautés religieuses et ethniques et d'attaques et de représailles contre des

COMMUNIQUE N°106 Le régime répressif de M. Alpha Condé se radicalise davantage dans sa rébellion contre les citoyens, la loi fondamentale de la République ainsi que la justice guinéenne quand celle-ci dit le droit en faveur des militants du FNDC.  Malgré l'ordonnance du juge d'instruction pour la libération de Robert Kaliva Guilavogui alias Junior Kpakpataki et celle de la Cour d'appel accordant la liberté provisoire assortie de contrôle judiciaire pour Saikou Yaya Diallo, les deux sont toujours maintenus en prison.  Cette rébellion est une preuve manifeste de

Le FNDC tiendra Fabou Camara et M. Alpha Condé pour responsables de la vie et de la santé de Saikou Yaya Diallo qui souffre d'ailleurs de diabète. Nous exigeons sa libération immédiate ainsi que celle de tous les responsables et militants du FNDC qui sont injustement emprisonnés à travers le pays.

Cette régression de la Guinée vers un pouvoir de type autoritaire est source d’instabilité politique et de difficultés économiques dans ce pays de 12 millions d’habitants dont les ressources minérales n’ont pas prémuni contre la pauvreté. Les implications pourraient être graves dans les pays voisins qui seront directement affectés par cette instabilité.

COMMUNIQUE N°103 Ce 3 mars 2020 marque la célébration de la journée mondiale de la liberté de la presse. À cette occasion le FNDC salue le rôle fondamental de la presse guinéenne dans le processus de démocratisation de notre pays en dépit des hostilités du régime de M. Alpha Condé et son clan.  Face à la caporalisation et la corruption des institutions qui devraient garantir l'équilibre des pouvoirs, la presse guinéenne est encore l'une des rares corporations qui garde jalousement son indépendance en défendant les valeurs

COMMUNIQUE N°103 Les Guinéens assistent à une descente aux enfers à cause de l’irresponsabilité de leurs dirigeants qui s’illustrent par des prises de décisions aussi hasardeuses que dangereuses pour leurs populations. Pendant que le monde entier s’organise à combattre efficacement la pandémie du COVID-19 à travers la prise de mesures adéquates, les dirigeants guinéens ont préféré organiser un coup d’Etat constitutionnel qui a été la cause principale de l’explosion de la maladie en Guinée. C’est suite à cela que le nombre de malades a dépassé 1500