Image Alt

mars 2021

Au début du mois de janvier 2021, la Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques a prévenu que nous pourrions entrer, du fait des dégâts écologiques, dans une « ère des pandémies ». Nous n’y ferons pas face en privilégiant les intérêts privés et les fortunes dues« big pharma ». Au contraire, nous devons construire à l’échelle mondiale une société de l’entraide. Nous pouvons commencer maintenant en affirmant que les vaccins et les traitements anti-covid sont des biens communs

Au regard de la banalisation de la vie humaine et de l’impunité absolue qu’entretiennent les autorités guinéennes, si aucune sanction vigoureuse n’est prise contre les responsables des graves violations des droits de l’homme commises pendant les manifestations sociopolitiques contre la violation de la Constitution guinéenne, la situation continuera d’empirer sous le régime imposé par un clan mafieux. Le peuple opprimé de Guinée s’interroge sur la valeur et l’intérêt des conventions internationales ratifiées par notre pays en matière de respect des droits humains.

Le FNDC condamne vigoureusement cet énième assassinat de prisonnier politique commandité par le régime d'Alpha Condé et exige qu'une enquête internationale soit diligentée sur la pratique de la torture et d’autres méthodes secrètes d’élimination dans les prisons en Guinée.