Image Alt

FNDC

FNDC / Kindia condamne les assassinats du coordinateur de l’antenne de Sonfonia et de celui de l’antenne de Pita

DÉCLARATION–la coordination régionale du  Front National pour la Défense de la Constitution kindia salue l’engagement dont a fait montre la population de Kindia contre le troisième mandat depuis l’annonce de la candidature d’un octogénaire par un clan pour assouvir le désir d’un prince au pouvoir à vie. 


Le Front National pour la Défense de la Constitution, fidèle à son engagement et sa détermination à défendre les acquis démocratiques, remercie et félicite cette population pour sa détermination à accompagner dans sa diversité toutes les actions contre la volonté du Président Alpha CONDE à briguer un troisième mandat.

 
Malgré la forte détermination du peuple de Guinée à exprimer son droit de manifester  de s’exprimer , et de se mouvoir, les autorités de Kindia à l’instar du gouvernement inféodé au pouvoir de Conakry dirigé par M. Alpha Condé  se sont livrés à la violation flagrante des droits et libertés fondamentaux des citoyens  en répriment par la force et la violence des manifestants contre le troisième mandat tout en faisant irruption au  domicile privé de certains de ces valeureux combattants de la démocratie , résolument attachés  aux valeurs de la  paix , de la  justice et des principes  démocratiques ,   tous ces agissements s’étaient  planifiés depuis le sommet par un plan qui œuvre pour imposer la tyrannie au peuple souverain de Guinée 
Le fndc Kindia a appris avec tristesse une chasse à l’homme contre certains de ses membres dans la nuit du dimanche à lundi 26 octobre 2020  contre  notamment les camarades Ibrahima Diallo et sékou koundouno tous respectivement responsables  à la coordination nationale , ces agissements selon nos informations ont été orchestrés  par les forces de l’ordre cagoulées qui ont fait irruption au domicile privé de son cordinateur national camarade Abdourahmane Sanoh en fouillant toute sa maison dans le seul but de kidnapper nos acolytes juste pour faire plaisir à un clan manifestement dompté par la boulimie du pouvoir.


Et c’est à travers certains sites que  le fndc Kindia aurait appris la tentative d’arrestation de son cordinateur suite à cette opération de ciblage conduit et piloté par les hommes en uniforme cagoulés , une opération qui a été étouffée par les soldats de la démocratie de ce côté.


De même , lors de ces récents événements douloureux que traverse le pays  ,le FNDC Kindia  a appris avec consternation l’assassinat de deux de ses amis coordinateurs il s’agit entre autres du coordinateur de l’antenne de Sonfonia et de celui de l’antenne de Pita.


Le Front Nationale pour la Défense de la Constitution constatant toutes ces violations flagrantes des droits d’expression , de manifestation à la vie et à se mouvoir consacrés , reconnus et garantis par la déclaration universelle des droits de l’homme du 10 Décembre 1948 en vertu des articles 3 7 , 12 ,13 et 20  tout comme  la constitution guinéenne du 7 mai 2010 en son article 7 à cet effet il   exige la libération sans délai et sans condition de  tous les autres combattants qui séjournent en prison depuis plusieurs mois à cause de leurs opinions politiques et exige aussi l’identification et l’interpellation de toutes les unités qui ont conduit cette opération de ciblage ,pour que ces bourreaux répondent à leurs actes.


Ces comportements anti démocratique ne font pas honneur à la République et montre à la face du monde la dictature dont le peuple souverain de Guinée subi depuis que toute l’administration publique , s’est mise à la recherche d’un pouvoir à vie pour  un président qui ne fait plus l’unanimité et qui s’alise dans l’illégalité extrême. 


Le FNDC condamne aussi les violences dont certains membres de ses  antennes de Kindia il s’agit de l’antenne de Solia , Sambaya , Wondy , Abattoir 1 et 2 et ferefou 2.
Le Front Nationale pour la Défense de la Constitution, soucieux de la sauvegarde des acquis démocratiques, renouvelle son appel à la population à rester mobilisée pour accompagner toutes les actions qui sont projetées pour empêcher le troisième mandat. 


Aux hommes d’affaires de Kindia , de rester derrière le mot d’ordre.


Aux parents de garder les mineures à la maison.

Aux chauffeurs de rester en trêve.


Aux citoyens épris de paix et de la justice de se tenir prêts en observant la résistance dans les secteurs , quartiers et communes , jusqu’à la victoire finale.

 Aux journalistes de résister face à la manipulation de l’information en faveur d’un régime aux aboies 
Au même moment, nous renouvelons l’appel à nos antennes à travailler sans relâche pour être au rendez-vous dans leurs localités respectives.


Nous prenons l’opinion nationale et internationale en témoin , de toutes ces violations flagrantes des libertés individuelles et collectives par un clan sadique qui sans foi ni loi œuvre pour faire taire tous les démocrates dans ce pays , ce qui est une illusion.


Nous restons résolument droit dans nos bottes et considérons qu’aucun de ses ‘actes ne resteront impunis et que tôt ou tard ce clan répondra devant l’histoire.


Troisième mandat amoulanfé , Gassata , Helezloga Atebenna .
Ensemble, unis et solidaires nous vaincrons.
Kindia , le 26 octobre 2020

Ajouter un commentaire