Image Alt

FNDC

Ibrahima Diallo répond à Malick Sankhon: « ça veut dire que la dictature est en train de s’installer »

Le front national pour la défense de la constitution n’a pas tardé à réagir après la sortie de Malick Sankhon qui insiste sur un 3ème mandat en faveur d’Alpha Condé et qui équivaudrait à diriger la Guinée jusqu’en 2026.

Pour Ibrahima Diallo, en charge des opérations au sein de ce mouvement opposé à un mandat de plus de l’actuel président, les déclarations du directeur général de la caisse nationale de sécurité sociale prouvent à suffisance qu’une dictature est en perspective en Guinée.

« Pour nous, c’est la preuve encore une fois que notre pays est pris en otage par une dictature qui ne dit pas son nom. Comment imaginer avant même l’organisation d’une élection qu’on puisse se déclarer déjà au pouvoir jusqu’en 2026, alors que leur candidat n’a même pas le droit de se représenter, je parle de M. Alpha Condé. Donc, ça veut autant dire que la dictature est en train de s’installer davantage dans notre pays, à travers la répression systématique des citoyens et les initiatives de manifestations mais aussi la privation des libertés à tous les citoyens qui veulent défendre l’État de droit.

lire la suite sur mosaique

Ajouter un commentaire