Image Alt

FNDC

Sidya Touré annonce des manifestations éclatées par quartier

Le vendredi 3 juillet dernier, les membres du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) ont inhumé huit jeunes tombés lors des dernières manifestations organisées en début d’année, soit plus de six mois pour les uns et cinq pour les autres. Une situation sur laquelle le président de l’UFR (union des forces républicaines) a été interpellé ce samedi 4 juillet par Guinéenews© pour savoir ce qui a motivé ce long moment d’attente avant d’inhumer ces jeunes.

D’entrée, Sidya Touré a commencé par attaquer le régime de Conakry en ces termes : « Nous avons des gens qui gèrent ce pays qui n’ont même pas de cœur ».

Pour l’ancien Premier ministre, les rapports d’autopsie sur les « gosses  qui ont été froidement abattus lors des manifestations » existent bel et bien.

Lire sur Guineenews.org

Ajouter un commentaire