Image Alt

FNDC

Inhumation des 8 jeunes du FNDC : Abdourahamane Sano crucifie le pouvoir

Ce vendredi 3 juillet, lors de la levée des corps des huit jeunes tués lors des précédentes manifestations du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) à l’hôpital Sino-guinéen à Kipé, le coordinateur national du FNDC Abdourahamane Sano, la voix étranglée par l’émotion, a tancé le pouvoir de Conakry, avant d’assurer les parents des victimes de la continuité du combat, en vue d’obtenir la justice pour les victimes. Lisez ! sur Guineenews

Ajouter un commentaire