Image Alt

FNDC

Guinée : Craintes d’une répression accrue à l’approche du référendum constitutionnel

Le gouvernement guinéen devrait respecter la liberté de réunion et s’assurer de la discipline des forces de sécurité à l’approche du référendum constitutionnel du 1er mars 2020, a déclaré Human Rights Watch aujourd’hui. Ce référendum pourrait notamment ouvrir la voie au président Alpha Condé pour briguer un troisième mandat

Lire la suite sur hrw.org

Ajouter un commentaire