Image Alt

janvier 2020

Les militants et les sympathisants du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) ont une nouvelle fois marché ce lundi 6 janvier, du rond-point de la Tannerie jusqu’à l’esplanade du Stade du 28 septembre, dans la commune de Dixinn, où les différents leaders qui se relayés à la tribune, se sont vertement pris au président Alpha Condé et à son projet de nouvelle constitution. Guinéenews vous fait vivre via cette vidéo qui suit, l’ambiance qui y a prévalu.

Le FNDC se réjouit de constater la confiance, la maturité et la détermination du peuple dans sa lutte pour la préservation de ses acquis démocratiques contre un régime dont l’arrogance et l’indifférence conduiront nécessairement à sa perte.

Des manifestations continues sont annoncées à partir du 13 janvier. Et, le Groupe organisé des Hommes d’Affaires (GOHA), membre du FNDC, à travers une déclaration de son président, invite les uns et les autres à faire des provisions pour ne pas être affectés par la fermeture les boutiques et magasins pendant la période de manifestation.

Communiqué Numéro 009 Le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) constate avec regret que certains médias nationaux et internationaux s’acharnent à présenter la lutte pour la défense de la Constitution guinéenne comme étant un combat déclenché et entretenu par les partis politiques de l’opposition. Cette attitude maladroite de ces médias est par endroit influencée par la vaste campagne de désinformation et de manipulation de l’opinion publique savamment orchestrée par le pouvoir en place. Par contre, nous savons que certains médias sont des

Le FNDC félicite ses membres et sympathisants de Guéckédou qui ont publiquement exprimé leur opposition au projet funeste de troisième mandat pendant les festivités de fin d’année organisées dans leur ville. Le FNDC appelle la population de Gueckédou à ne pas céder à ces tentatives d’intimidation car nul ne doit être inquiété pour avoir exprimé son opposition aux velléités de confiscation du pouvoir par le clan mafieux qui gouverne notre pays.

Mener ce combat, ce n'est pas, comme on aime souvent à le dire ou à le penser , "être contre les intérêts" de ceux que l'on considère à tort comme les " bénis" de la République .C'est plutôt une manière de contraindre les gouvernants à placer l'intérêt général au coeur de leur action et au centre de leurs préoccupations. Tel est en effet le devoir fondamental de tout gouvernant. S'il lui arrivait de l'oublier, des piqûres de rappel deviennent absolument nécessaires quelquefois. Et là

L’arrestation et la condamnation d’Abdourahamane Sano, coordonnateur du FNDC a mis en avant un activiste dont le passé professionnel et politique est devenu un symbole en Guinée, pour tous ceux qui par leurs efforts, essaient de privilégier l’intérêt national au lieu des avantages matériels temporaires, tentant ainsi de mettre la Guinée sur le chemin de la bonne gouvernance, de l’unité, de la tolérance