Image Alt

mars 2020

COMMUNIQUE N°088  La Guinée saigne. La Guinée pleure ses morts. Elle pleure ses enfants tombés sur le champ d’honneur. Alpha Condé, en dépit des appels incessants de son peuple et de la communauté internationale, a tenté de perpétrer son Coup d’État constitutionnel.  En pleine épidémie de coronavirus, il a organisé un simulacre de vote, un simulacre de référendum qui n’était cautionné par personne, par aucune des organisations internationales (CEDEAO,UE, UA, OIF, ONU), qui n’avait pour seul objectif que de le maintenir à vie sur ce qu’il

DÉCLARATION N°087 Le FNDC a suivi avec surprise l’adresse de Monsieur Alpha Condé à ses militants ce samedi 21 mars 2020 au cours de laquelle il s’est employé à faire croire aux guinéens que la mascarade électorale du 22 mars bénéficie du soutien de la communauté internationale. Désavoué par le peuple de Guinée qu’il a trahi en violant son serment de respecter et de faire respecter la Constitution et complètement isolé sur la scène internationale, Alpha Condé, en désespoir de cause, s’est employé à travestir la

DÉCLARATION N°086  Chers défenseurs de la République, l'heure du sursaut patriotique a sonné.  Malgré les menaces, intimidations, arrestations arbitraires, kidnappings, nous ne nous sommes pas résignés. Nous résistons parce qu’il s’agit d’un noble combat de libération. Nul ne pourra nous empêcher de défendre notre pays contre la dictature sanguinaire et le terrorisme d’Etat instauré par M. Alpha Condé.  Depuis bientôt une année, ce pouvoir continue d’assassiner les fils du pays dont le seul crime est de s’être opposés au projet malsain de changement de la Constitution qui

COMMUNIQUE N°085 Le FNDC est vivement préoccupé par des menaces de censure d'Internet et des pratiques illégales de la Direction Centrale de la Police Judiciaire qui affirme avoir mis sur écoute téléphonique plusieurs citoyens. Le 05 mars 2020, le directeur central de la Police Judiciaire, le Commissaire Aboubacar Fabou Camara, a déclaré avoir mis sur écoute des opposants au projet de 3ème mandat en Guinée. Cette surveillance de masse est une grave violation du secret de la correspondance et de la vie privée des citoyens. Selon nos

COMMUNIQUE N°083  Le 18 février 2020, le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) a assigné la Guinée, la Commission de la CEDEAO et les 14 États membres devant la Cour de Justice de la Communauté pour manquements à leurs obligations de protection des droits de l’homme, de l’État de droit, de la démocratie et de l’ordre constitutionnel.  Le FNDC, fidèle à sa tradition légaliste et républicaine, entend, par une telle action, s’opposer catégoriquement au projet de changement constitutionnel d’Alpha Condé visant à lui

COMMUNIQUE N°081 Après plusieurs mois de résistance citoyenne active et permanente, le FNDC est plus que jamais convaincu du ralliement massif des populations guinéennes à son noble combat. Cette adhésion de plus en plus forte des Guinéens aux idéaux du FNDC s’explique en grande partie par la reconnaissance de la justesse du combat que nous menons, mais également elle constitue une parfaite expression du désaveu des populations contre les méthodes barbares utilisées par le Gouvernement pour réprimer les citoyens innocents dans certaines localités du pays. Tout ceci,

Entre octobre 2019 et janvier 2020, des attaqué ont visé des sièges de partis politiques à Kankan, opposés au troisième mandat d’Alpha Condé, causant des dégâts matériels importants ainsi que des blessés. Les enquêtes n’ont pas permis de faire la lumière sur ces actes qui restent jusque-là impunis. Selon des informations de VisionGuinee, le Front national pour la défense de la constitution (FNDC), qui n’entend pas croiser les bras, s’apprête à publier une liste ‘’d’individus très dangereux qui commanditent des actes de destruction de biens

COMMUNIQUE N°079  Chaque jour M. Alpha Condé et sa clique posent des actes tyranniques, sèment la violence et se livrent à toutes formes de violation des droits humains pour imposer leur projet de troisième mandat.  Deux leaders du FNDC, Sekou Koundouno et Ibrahima Diallo ont été violemment kidnappés le vendredi 6 mars et seraient illégalement détenus à la Direction de la Police Judiciaire dans des conditions dégradantes.  Ce matin, le collectif des avocats du FNDC a été refoulé et interdit d'accéder à ses clients dont le seul

COMMUNIQUE N°076  Dans sa volonté de favoriser une décrispation de la situation sociopolitique tendue dans notre pays, le FNDC a décidé d’organiser une marche pacifique pour dénoncer les agissements de M. Alpha Condé et son gouvernement quant à leur volonté à passer par tous les moyens pour s’éterniser au pouvoir.  Conformément aux dispositions de la loi en vigueur, le FNDC a envoyé une déclaration de marche pour informer les différentes mairies de Conakry se trouvant sur l’itinéraire choisi pour la marche.  Malheureusement, cette démarche qui devait être

Déclaration N° : 073/FNDC Le FNDC se réjouit de la reconnaissance par l’ensemble de la communauté internationale de la légitimité du combat du Peuple pour la préservation et la consolidation des acquis de la démocratie et de l’Etat de droit en Guinée. Le FNDC remercie tous ses membres et démembrements, ainsi que toutes les bonnes volontés, qui ont bien voulu œuvrer pour éviter à notre Pays le recul démocratique et pour prévenir les risques d’instabilité et d’insécurité en Guinée et dans les pays voisins. Le FNDC salue et